icon close menu

Que cherchez-vous ?

icone feuille gauche bambou

Qualités écologiques

feuille bambou 1 feuille bambou 2 feuille bambou 3 feuille bambou 4
icone feuille gauche bambou

Choisir le bambou comme matériau, c’est un bon geste pour la planète et pour ses populations les plus pauvres

01_energieDesBambous_min

L'énergie des bambous

Grâce à sa croissance rapide, sa capacité de régénération vigoureuse sans engrais ni pesticides, le bambou se positionne comme le « bois du futur ».

C’est la plante qui génère le plus de biomasse dans le temps le plus courtLes bambous géants sont exploitables dès 2 à 3 ans, comparé aux 20 ans minimum pour le bois.

Au niveau mondial, la déforestation se poursuit au rythme alarmant d’environ 13 millions d’hectares par an. Il ne reste sur terre plus que 20% des forêts primaires originelles.

Cette exploitation est hyper sélective car elle se concentre sur une trentaine d’espèces très recherchées : teck, ipé, okoumé, bankiraï, merbau… Pour accéder à un de ces arbres il faut en abattre 35 autres pour rien.

En Europe, la France est le premier importateur de bois issu de la destruction des forêts tropicales, pour fabriquer et vendre des parquets, du mobilier et aménagements de jardins…

Mondialement, au moins la moitié des bois est exploitée illégalement. De plus, légalement ne rime pas toujours avec développement durable, dans des pays ou la corruption des fonctionnaires peut vous obtenir un certificat facilement.

La filière du bois exotique représente le 3e plus grand trafic mondial illégal après celui des armes et de la drogue.

Les associations écologiques telles Greenpeace demandent aux gouvernements et aux distributeurs de bois, d’écarter les labels les moins rigoureux pour ne pas induire le consommateur en erreur.

deforestation

Massacre des forêts primaires

icone feuille gauche bambou

L'exploitation des bois exotiques consomme énormément d’énergie pour la coupe et le transport

Les bambous sont coupés à la main, séchés à l’air libre, assemblés et travaillés manuellement dans les villages proches des lieux de coupe.

Tous les bois exotiques sont exploités par des compagnies internationales avec des retombées minimes pour les populations locales.

Les bambous sont coupés et vendus par les autochtones dont c’est souvent la seule ressourceUne source de revenu inespérée depuis que les occidentaux les achètent.

03_min
icone feuille gauche bambou

L’exploitation des forêts de bambous géants ne nuit pas aux pandas

panda

Habitat naturel des pandas

Les ressources naturelles mondiales de bambous géants sont énormes. Elles se trouvent principalement en Asie, Afrique et Amérique latine, toujours en basses montagnes subtropicales. La Chine possède les plus importantes réserves sur 4,2 millions d’hectares soit 25% du total mondial.

L’exploitation des forêts de bambous géants ne nuit pas aux pandas parce que les pandas ne vivent pas dans les forêts de bambous.

Ils vivent dans des forêts mixtes de feuillus et de conifères entre 2000 et 3400m d’altitude, et ne mangent que les jeunes pousses de 5 ou 6 espèces de petits bambous présents dans les sous- bois, principalement les espèces Fargesia et Bashania

logoFSC

Aujourd’hui, seul le FSC (Forest Stewardship Council) refuse explicitement de certifier la coupe rase d’une forêt primaire pour la remplacer par une plantation.

La déforestation tropicale est responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, davantage que le secteur des transports au niveau mondial. 

Pour sauver le climat, il faut sauver les forêts !