icon close menu

Que cherchez-vous ?

icone feuille bambou

Spécificités du bambou

séchage des tiges La tige ou le chaume de bambou est un produit naturel.

Contrairement à un produit manufacturé (exemple un tube PVC) il faut accepter pour le bambou quelques imperfections; ce sont ces imperfections qui en font aussi son charme.
Toutes les opérations depuis la récolte jusqu'au chargement des conteneurs sont réalisées à la main dans de petites unités de production. Là aussi, il peut y avoir des variations d'un conditionnement à l'autre.

Particularités des tiges de bambou
  • Le diamètre n'a pas une valeur précise. Nous donnons en général une fourchette de diamètres.
  • La tige de bambou est légèrement conique. La conicité peut être variable d'une tige à une autre. La fourchette de diamètres est donnée au bas de la tige, pour l'extrémité la plus grosse.
  • Une tige de bambou ne pousse pas rigoureusement droite. Il faut souvent la redresser. Pour cela, la tige est chauffée sur des braises et remise droite à la main. Cette opération peut parfois laisser des traces (couleur un peu brunie) qui ne nuisent pas à la longévité du bambou.
  • Le bambou a une tendance naturelle à la fissuration. De nombreux facteurs influent sur la fissuration:  âge, mode de séchage, terroir, période de coupe, espèce, épaisseur de la cloison…
  • Il faut éviter de visser ou planter un clou dans la tige, il vaut mieux percer un avant-trou et traverser la tige avec la vis ou le boulon. Pour la fixation, il vaut mieux enserrer la tige que de la maintenir par l'intérieur.
  • En général une fissure n'est pas gênante et ne nuit pas à la solidité. Quand elle existe, il n'y a en principe qu'une sur la circonférence. Si on ne souhaite pas la voir, on peut tourner la tige de l'autre côté. On peut aussi limiter sa propagation par une ligature en fil de nylon ou de cuivre.
  • Une des causes de la fissuration est due au déséquilibre d'hygrométrie entre la face intérieure et la face extérieure de la tige. Pour limiter ce phénomène sur les bambous de gros diamètre, on perce les cloisons nodales ou on réalise un perçage perpendiculaire de part et d'autre des nœuds. Cela permet d'équilibrer l'atmosphère intérieure/extérieure. Jusqu'à son complet séchage, le bambou est sensible à des variations brusques de températures ou d'hygrométrie. Si par exemple à la réception des bambous vous les laissez en plein soleil ou dans un appartement surchauffé, il se produira des fissures. Si possible, il faudra habituer progressivement les bambous à leur nouvel environnement. Notre entrepôt n’est pas chauffé, nous pouvons stocker les bambous des années sans problème. Ils continuent à sécher lentement.